Donate

James - Télécommunications et écoutes


Auteur : James
Ouvrage : Télécommunications et écoutes Etude sur la confidentialité des communications à distance Communiquer : une nécessité vitale pour l’homme
Année : 2008

Lien de téléchargement : James_-_Telecommunications_et_ecoutes.zip

Aux premiers âges du monde, la société ne comprend encore que des familles, et sur cette terre d’Asie, berceau de l’humanité, l’homme mène la vie pastorale et contemplative exempte de besoins. Plus tard, comme l’a dit Victor Hugo, la famille devient la tribu, la tribu devient nation, et ainsi se constituent les royaumes, qui, peu à peu, se gênent, se froissent et se heurtent. La guerre est née, et, avec elle, la nécessité de transmettre promptement au loin les ordres du commandement et les nouvelles importantes. Cette nécessité donne naissance aux premiers courriers et ensuite à la télégraphie primitive qui n’est encore que « l’art des signaux ». Les étendards, les feux allumés sur les montagnes, tels furent les procédés rudimentaires mis en usage par les peuples de l’antiquité et que perfectionnèrent ensuite les Grecs, les Carthaginois et les Romains. Nos ancêtres, les Gaulois et les Francs, usèrent également de ces mêmes procédés, et pendant la longue nuit féodale, on apercevait encore, au milieu des ténèbres, des feux allumés au sommet des forteresses qui étaient élevées sur tous les points de la patrie française menacée par les invasions des Normands et des Sarrasins. Le danger passé, il n’est guère plus question de signaux par le feu, et cependant les chercheurs du moyen âge n’en poursuivirent pas moins la solution du problème si complexe de la transmission rapide de la pensée. Pendant les quatorzième et quinzième siècles, les idées de sorcellerie, très en honneur dans la société française toujours à la poursuite du merveilleux, font dévier les recherches, qui plus tard se continuent sans succès dans des directions diff érentes jusqu’à la fi n du dix-huitième siècle. À ce moment, une lueur éblouissante s’élève du côté de l’occident et projette ses rayons bienfaisants sur l’Europe étonnée. C’est le génie de la Révolution française éclairant le monde ! Cette grande et sublime épopée se déroule au milieu d’eff royables tourmentes engendrées par la guerre civile et la guerre étrangère, et c’est pendant ces terribles convulsions que la télégraphie prend naissance. Au plus fort de l’invasion, alors que nos places du Nord étaient au pouvoir de l’ennemi, que des forces écrasantes s’apprêtaient à démembrer la France, que la patrie était déclarée en danger, la Convention adopta avec enthousiasme la proposition de Claude Chappe, qui, au moyen du télégraphe aérien, lui off rait la possibilité d’avoir en quelques instants des nouvelles de nos armées. Ainsi naquit la télégraphie aérienne, cette invention véritablement française, qui, après avoir eu la Révolution pour berceau, eut encore la double fortune d’être inaugurée par l’annonce d’une victoire, la reprise du Quesnoy sur les Autrichiens, et de terminer brillamment devant Sébastopol sa glorieuse carrière. Militaire dans son principe, ou plutôt dans ses premières applications, la télégraphie conserva ce même caractère jusqu’à la chute du premier Empire, pour devenir ensuite, sous les deux Restaurations et pendant tout le règne de Louis-Philippe, un instrument politique, à l’usage exclusif de l’État. Mais après un demi-siècle d’existence qui ne fut pas sans gloire, l’invention de Chappe, soumise, comme toutes les institutions humaines, à la loi inéluctable du progrès, dut disparaître à son tour, devant un agent nouveau, d’une puissance véritablement merveilleuse et incomparable : nous avons nommé l’électricité. L’application de l’électricité à la télégraphie constitue l’une des plus surprenantes découvertes du dixneuvième siècle. Cette nouvelle conquête de la science, dont l’Angleterre vient de fêter tout récemment le glorieux cinquantenaire, a été surtout remarquable par ses conséquences économiques. La télégraphie électrique n’est plus, comme sa devancière, un instrument politique. Elle appartient à tous. Sa rapidité tient du prodige. Elle franchit les continents et les mers elles-mêmes, et son immense réseau qui ne cesse de s’accroître, apparaît partout comme un symbole d’union et de fraternité parmi les hommes, comme une sorte d’élargissement de la patrie. Grande est sa mission ! Comme la poste, la télégraphie électrique a le rare privilège de n’être connue que par ses bienfaits. Le développement prodigieux qu’elle prend de jour en jour est là pour attester sa raison d’être et sa puissante vitalité. Mais ce n’est pas tout encore. L’électricité ne se borne plus à transporter instantanément la pensée d’une extrémité à l’autre de l’univers. Elle transmet aujourd’hui directement d’homme à homme les modulations de la musique et de la parole articulée. Telles sont les merveilles réalisées pendant ce siècle par le génie humain, qui semble avoir pris pour devise : « Escelsior ! Toujours plus haut ! » Alexis Belloc Paris, le 1er mai 1894 (La télégraphie historique, Deuxième édition). ...

Voir aussi

Soutenir le Site ! Le savoir n'est pas gratuit

Les ouvrages mis en partage sur ce site le sont gratuitement. Mais maintenir en ligne un tel site...

Lire la suite

Giuliani Charles - The VAXX Report

Author : Giuliani Charles Title : The VAXX Report 2021 revision Year : 2021 Link download :...

Lire la suite

Souccar Thierry - Lait, mensonges et propagande

Auteur : Souccar Thierry Ouvrage : Lait, mensonges et propagande Année : 2007 Lien de...

Lire la suite

Lowndes Florin - Enlivening the chakra of the heart

Author : Lowndes Florin Title : Enlivening the chakra of the heart The fundamental spiritual...

Lire la suite

Steiner Rudolf - Agriculture course

Author : Steiner Rudolf Steiner Rudolf Title : Agriculture course The birth of the biodynamic...

Lire la suite

Wilcock David - La clé de la synchronicité Tome 1

Auteur : Wilcock David Ouvrage : La clé de la synchronicité Tome 1 L’intelligence invisible qui...

Lire la suite




ARYANA LIBRIS
Aryana Libris
Recension d'ouvrages au format numérique PDF