Donate

Désormeaux Ronald - L'essentiel des Katas-Judo


Auteur : Désormeaux Ronald
Ouvrage : L'essentiel des Katas-Judo
Année : 2009

Lien de téléchargement : Desormeaux_Ronald_-_L_essentiel_des_Katas-Judo.zip

Il est difficile de pénétrer dans l’arrière plan des katas judo afin d’y découvrir la teneur des messages qu’ils contiennent. Il faut dépasser le gestuel et seuls les plus tenaces et les plus curieux y parviendront. À mon avis, l’étude des katas judo fait partie intégrante du développement du judoka. À prime abord, les katas sont souvent vus comme une voie statique et une tradition. Ils doivent être aussi la voie dynamique par laquelle le judoka réalisera des progrès. Apprendre du passé, réfléchir avec l’esprit actuel pour mieux utiliser les ressources dans le futur, voilà leur vocation. À l’origine du Judo Kodokan créé par le Maître Jigoro Kano en 1882, les pratiques de katas étaient imposées au même rythme que les sessions de Randori. Les formes de kata servaient à la fois comme toile de fond pour renforcer la spiritualité de l’art ancien du Ju Jutsu et perfectionner des exercices libres applicables en combat. Il ne suffisait pas de démontrer une grande capacité de combattre, mais de bien comprendre les principes qui régissaient l’application des techniques selon les circonstances. C’est pourquoi, le fondateur insistait à la pratique complémentaire de cette forme d’entraînement. Les démonstrations de divers katas signalent l’attachement à l’étiquette et au perfectionnement technique réalisés par les anciens Samurais et ont également servi à vendre le judo aux autorités japonaises et au Japon tout entier. C’est durant les années 1882 à 1908 que plusieurs katas furent mis au point. Après la mort du Maître Jigoro Kano en 1938 le judo aborde une orientation plus sportive. Sous les pressions exercées par les milieux de gouvernance du sport judo à l’échelle internationale, les entraînements et les orientations axés vers la compétition prennent l’avant plan. Quoique toujours prévues au programme des examens de grades, l’étude et la démonstration des katas ne retiennent plus le même degré d’attention des hauts gradés maintenant orientés à développer des modes d’entraînement spécialisés. L’enthousiasme pour la pratique des katas subit un sérieux déclin. Il faudra attendre l’année 1956 pour assister à une renaissance du kata d’autodéfense par le Kodokan qui donnera le pas à la réintégration des autres katas dans le programme de formation tant national qu’international. Depuis 1980 des efforts considérables sont amorcés à l’échelle mondiale par l’entremise de la Fédération Internationale et l’Institut du Kodokan qui relancent un retour aux sources du judo, aux véritables valeurs des katas et encouragent leurs démonstrations publiques. Des milliers de judokas vont adhérer à la nouvelle pratique des katas, mais trop nombreux sont ceux et celles qui demeureront ignorants de leur véritable valeur culturelle. L’apprentissage des katas à l’échelle internationale n’est pas chose facile car il faut se retremper dans la culture et la mentalité japonaise d’antan. Elle était et demeure bien différente de la nôtre. C’est le Shikata, la manière d’agir à la japonaise qui exige une grande qualité dans tout ce qui est identifié comme un produit national et établit un ordre à suivre pour la confection de ce produit. Shikata fait partie du décor culturel japonais depuis des milliers d’années. Dans le monde moderne où nous vivons et doté de notre esprit occidental, le pourquoi de tant de gestes répétitifs et le cheminement pour découvrir la profondeur du message qu’ils contiennent ne sont pas toujours évidents. À titre de professeur de judo, il est de notre devoir de faire découvrir et apprécier cette grammaire gestuelle du judo Kodokan contenue dans ses katas. Les katas vont nous rapprocher du pourquoi, du comment et du quand utiliser les techniques. Il nous incombe de diriger nos judokas à approfondir leur connaissance et leur savoir-faire afin qu’ils puissent aller au-delà du geste technique afin de capter les divers messages profitables à leur épanouissement. L’étude des katas se fait principalement selon un modèle pédagogique où l’instruction est transmise par les anciens. La démonstration par le maître est suivie de ses conseils et l’élève s’engage dans des répétitions d’exercices rigides. Ce modeste document n’a pas pour objet de décrire systématiquement tous les mouvements qui y sont compris dans tous les katas. Il vise plutôt à apporter des observations essentielles et pertinentes à l’étude des katas. Le texte qui suit ne saurait aucunement remplacer les instructions du maître auxquelles le judoka à droit dans son cheminement. Ronald Désormeaux. ...

Voir aussi

Soutenir le Site ! Le savoir n'est pas gratuit

Les ouvrages mis en partage sur ce site le sont gratuitement. Mais maintenir en ligne un tel site...

Lire la suite

Willem Jean-Pierre - 100 ordonnances naturelles pour 100 maladies courantes

Auteur : Willem Jean-Pierre Ouvrage : 100 ordonnances naturelles pour 100 maladies courantes Année...

Lire la suite

Van Der Kolk Bessel - Le corps n'oublie rien

Auteur : Van Der Kolk Bessel Ouvrage : Le corps n'oublie rien Le cerveau, l'esprit et le corps dans...

Lire la suite

Van Cauwelaert Didier - Les émotions cachées des plantes

Auteur : Van Cauwelaert Didier Ouvrage : Les émotions cachées des plantes Année : 2018 Lien de...

Lire la suite

Tompkins Peter - La vie secrète de la nature

Auteur : Tompkins Peter Ouvrage : La vie secrète de la nature Vivre en harmonie avec les mondes...

Lire la suite

Tritsch Danièle - Mariani Jean - Ca va pas la tête

Auteurs : Tritsch Danièle - Mariani Jean Ouvrage : Ca va pas la tête Cerveau, immortalité et...

Lire la suite




ARYANA LIBRIS
Aryana Libris
Recension d'ouvrages au format numérique PDF